AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lycanne solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Athéna Akuma
Lycan
avatar

Messages : 93
Messages rp : 27
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : X

Identification
Âge: Approximativement 200 ans
Statut: Errante
Relations:

MessageSujet: Lycanne solitaire   Dim 22 Aoû - 14:27

Personnage prédéfini ? : Non

Nom : Akuma
Prénom : Athéna


Âge : Approximativement 200 ans, elle ne s'y intéresse pas beaucoup
Orientation sexuelle : Hétéro
Rang : Lycanne
Statut au sein de la meute : Solitaire


Apparence en tant que Louve :
Sous forme animale, Athéna a tout d'une louve des neiges : une fourrure blanche et épaisse qui luit faiblement dès qu'une infime lueur l'effleure, des yeux sombres presque noirs entourés d'une fine bande de fourrure couleur nuit qui contraste fortement avec le blanc neigeux immaculé de sa toison. Sa fourrure est de celle que l'on imagine sur les peluches : chaude, douce, incroyablement moelleuse et confortable. Elle donne l'irrésistible envie de se pelotonner dedans...
Mais en général, mieux vaut éviter.
La voir courir ou chasser, en revanche, vous donne davantage envie de vous rouler en boule et de vous faire oublier. Ses longues pattes puissantes la propulsent à une vitesse impensable sur à peu près tous les terrains. Ses crocs dévoilés par ses lèvres largement retroussées pour aspirer plus d'air lors de la course et ses yeux à demi-clos prolongés par la longue trace noire donnent l'impression d'une comète descendue du ciel pour parcourir le monde humain. Improbable prédateur. Impensable mirage.

Physique en tant qu'Humaine :
Il est assez étonnant de voir à quel point elle diffère des humains banals malgré sa nature de lycan. Sous forme humaine, sa peau est d'une teinte pâle qui n'a rien à envier au blafard des Vampire. Ses cheveux d'une couleur argenté se détachent avec grâce de son habillement généralement assez sombre. Détaillons celui ci, justement.
Athéna a une forte préférence pour les vêtements d'un vert forêt assez sombre, qui se fond dans l'obscurité que sa peau trop pâle risquerait de trouer. Ses habits sont composés d'un pantalon moulant d'où pendent deux dagues de lancer au manche orné d'un loup stylisé, surmonté d'un haut... léger qui dénude son ventre et ses bras dont l'avant est orné de deux longs – et lourds – bracelet de cuir vert. Elle est habituellement chaussée de bottes d'un vert plus clair qui montent jusqu'à ses genoux. vous ne la verrez jamais sans ses sabres au fourreau noirs, arme longue dont elle se sépare strictement jamais
Plutôt jolie, du moins tant que vous la voyez souriante, elle est dotée d'une haute taille et de membres longs et fins qui pourraient laisser imaginer une fragilité trompeuse. Si sa peau pâle et ses canines trop pointues, conséquences inévitables d'une utilisation prolongée de son corps de loup, la font un peu trop fortement ressembler à une vampire, le moindre de ses geste contredit pourtant cette impression. Leur souplesse féline et leur grâce ne dénotent que d'une chose, la beauté sombre des prédateurs.
Effectivement, Athéna n'a pas passé sa vie à musarder ici et là, les affrontement ont été nombreux et rarement anodins. Entre les Vampires et les lycanthropes, pas tous forcément amicals, les combats ont été souvent sanglants. Mais il faut avouer qu'Athéna n'a jamais été du genre conciliant non plus. La lecture de la description de son caractère devrait, je pense, vous éclairer quand à la cause des bagarres.
Que ce soit sous forme Humaine ou lupine, Athéna a toujours été dotée d'une rapidité incroyable, ainsi que d'une souplesse et d'une agilité dénotant d'un entrainement constant. Ces caractéristiques et son existence toute entière dédiée à la survie en font une adversaire à éviter...

Caractère :
Athéna a une conception de la vie simple : il y a les Humains (faibles, mais généralement assez pacifiques pour ne pas essayer de la tuer), les Vampires (des sales bêtes en majorité, agressifs et dangereux), les Loups (plus ou moins intéressants, mais tout aussi agressifs et dangereux que les Vampires) et elle. Autant dire que l'idée même d'appartenir à un clan la révolte.
Profondément indépendante, Athéna rejette toute autorité qui s'aviserait de s'intéresser de trop près à elle. D'une détermination butée semblable à celle qu'opposerait un troupeau de mules, il est plus difficile de s'en faire obéir que de résister à une tornade. Cette caractéristique particulièrement ancrée en elle lui fait souvent plus de tord que de bien, ne serait-ce qu'à cause des dangers auxquels une louve seule s'expose, encore plus lorsqu'elle est déterminée à "faire son travail", ce qui incommode nombre de créatures qui aimeraient bien profiter tranquillement de leur supériorité surnaturelle pour tyranniser tranquillement dans leur coin
Peut être est-ce une caractéristique que vous jugerez dérangeante, mais Athéna se considère encore comme reliée aux humains, et par conséquent, ne peut s'empêcher d'être révoltée lorsqu'elle voit tout un village décimé par une bande de Vampires assoiffés. La lecture de son histoire rendra cette haine des vampires plus compréhensible.
Lorsque l'on a la chance de la rencontrer de bonne humeur, que l'on appartiens pas à une espèce canineuse quelconque et que l'on est un minimum intéressant, Athéna se trouve être une amie particulièrement gentille, et surtout constante. Ayant elle même commis et vécu des choses assez affreuses, elle a tendance à ignorer les crimes du moment que ce n'est pas de la cruauté gratuite.

Si c'est ainsi que vous la comprendrez, il faut en réalité diviser son "caractère" en deux. Il y a "Athéna", plus humaine et mesurée, et "Akuma", un véritable concentré de méfiance sauvage. Blanc ou Noir. Elles sont ensemble depuis si longtemps qu'il est très rare qu'elles entrent en conflit (étant si entremêlées qu'elles finissent presque par se confondre), et vous ne vous apercevrez sans doute même pas de cette schizophrénie.
Mais dans l'éventualité où l'une d'elle prendrais entièrement le contrôle, j'espère pour vous qu'il s'agira d'Athéna.


Histoire :
Dans le prochain post, je ne connais pas la limite maximum des posts de ce forum mais ça sera sans doute un peu trop long

Autre ? :
Bonjour le monde ^^


Dernière édition par Athéna Akuma le Mer 25 Aoû - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna Akuma
Lycan
avatar

Messages : 93
Messages rp : 27
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : X

Identification
Âge: Approximativement 200 ans
Statut: Errante
Relations:

MessageSujet: Re: Lycanne solitaire   Mar 24 Aoû - 16:33

Petite, Athéna avait tout de la gamine énergique et insupportable qui passe son temps à fureter dans les coins les plus dangereux. Elle partageait son temps entre l'école (du moins les cours les plus intéressants) et les fugues de plusieurs jours de suite, partant contempler pendant des heures un lynx en chasse ou une meute de loups qui courait dans la forêt proche de leur village. Il faut dire qu'elle habitait un coin reculé de la Grèce et que ses parents avaient tendance à fermer les yeux sur les écarts de leur fillette, guère inquiets pour elle.
Aurais-je oublié de le dire? Âgée de moins de dix ans, Athéna avait un véritable don pour la discrétion. Il lui était arrivé plusieurs fois de passer des heures figée dans une immobilité de statue pour ne pas se faire remarquer par un loup, un lynx ou une quelconque bestiole griffue .

Curieuse comme il ne l'est pas permis de l'être et plus imprudente que n'importe quel humain, Athéna prit rapidement l'habitude de passer de longues périodes en pleine nature, profitant de sa petite taille pour trouver des abris avec facilité. Mis à part les (très rares) grands félins, elle échappait généralement aux problèmes en grimpant aux arbres que son poids plume ne faisait pas plier
Mais à rester dans les bois trop souvent, on fini par faire des mauvaises rencontres.

Je vous passe la scène. La petite fille surexcitée qui poursuit de branche en branche un cerf massif qui accélère brusquement l'allure.
Un cerf plus paniqué par l'odeur glacé d'un Vampire que par une fillette qui est loin d'être un prédateur.
Un prédateur qui décide que la petite fille trop énergique fera un meilleur repas qu'un cervidé trop âgé...
Cette histoire aurait pu se terminer par un meurtre comme tant d'autres, mais quand Athéna se rendit compte qu'elle était pourchassée, elle fit l'erreur de mettre le turbo vers le seul endroit sûr qu'elle connaissait, profitant de la nonchalance du prédateur certain de la rattraper pour rejoindre son salut.
Sa maison
Sa famille
Son village

Je vous épargne les détails sanglants, le résultat fut net : la famille égorgée, quelques voisins avec. Un gaspillage cruel de vies humaines dont une seul aurait suffi à le nourrir
Évidemment, quand seule la petite survit et, qu'en prime, tous les animaux refusent de l'approcher du fait de l'odeur du vampire qui s'était déposé sur elle, les gens bien terre à terre commencent à se méfier.
Athéna partit après la troisième battue destinée à la chasser. Elle venait de passer son dixième anniversaire.

Mais, me direz-vous, une fillette de dix ans n'a aucune chance de survivre seule! Je vous répondrais que oui, une humaine normale serait morte dans les semaines qui auraient suivies. Mais avez vous déjà vu une humaine normale avec une telle détermination? Non? Normal, Athéna n'a jamais été dans la norme.
Durant presque un mois, elle ne pensa qu'à s'éloigner du village de sa naissance, à grandir et devenir plus forte. A venger sa famille. Les graines de la colère s'étaient implanté dans son cœur. Ces même graines qui, aidant sa volonté surhumaine, lui permirent de survivre.
A dix ans, Athéna faisait déjà parti de ces personnes qui ne s'arrêteront jamais. Elle avait déjà la détermination flamboyante de ceux qui n'ont plus rien à perdre et tout à gagner.
Ce fut dans cet état que la trouva Toboe. Le loup Originel avait une tendance à la compassion presque inexistante mais, que ce soit à cause de la flamme détermination qui brillait dans les yeux de la fillette ou par simple pitié, il décida de l'aider...
Et se retrouva avec une alliée... surprenante.

- Est-ce que tu crois au fantômes ?
- Oui.
- Pourquoi ?
- J'en suis un.


C'est ainsi qu'Athéna entra dans le monde caché des créatures du surnaturel. Si Toboe faisait semblant d'ignorer la part clairement animale chez son amie et élève, Athéna n'était pas de cet avis. Elle vivait avec la forme lupine de son mentor et savait parfaitement la force et la capacité de guérison que cela lui procurait.
En guerrière confirmée autant qu'en humaine agacée de rester à l'arrière lors des combats, elle avait décidé de faire plier son loup d'ami : elle deviendrais comme lui.
Et lui, en loup parfaitement conscient du caractère peu... conciliant de sa compagne, refusait en permanence, opposant tour à tour la douleur que provoquait la transformation, le manque total de volonté qui suivrait, la sauvagerie des jours de pleine lune.
Mai rien à faire, Athéna insistait toujours.
Alors il finit par plier...
Dommage que ça n'ai pas été exactement comme elle l'aurait souhaité.

Il avaient attaqué une famille de Vampires Mordus gérés par un couple de jeunes Originels qui avaient récemment décimé un village proche. L'attaque s'était déroulée selon leur habitude : Athéna, dont le sang humain avait l'odeur irrésistible d'une énergie vitale en concentré, s'était débrouillée pour les attirer dans un piège.
Alors que les Vampires étaient rendus complètement fous par l'odeur du sang, Toboe était arrivé, plus dévastateur qu'une tornade. S'il n'était pas très rapide, sa force était supérieure à tout ce qu'elle avait connu.
En quelques minutes, le combat avait été réglé. Tout Vampires qu'ils soient, cette famille n'était pas vraiment de taille à lutter contre un Originel de plus de 1000 ans. Les corps furent comme d'habitude trainés dehors, où les rayons de l'aube se chargeraient de nettoyer les traces
Comme à son habitude méfiante, Athéna avait exploré la maison – crypte serait plus exacte pour décrire cet entassement de cadavre – de fond en comble...
Et avait découvert une surprise macabre qui lui coûta la vie
Devant elle se tenait un enfant. Un chérubin comme on les imagine au paradis. Petit, doté d'une épaisse tignasse brune aux reflets dorés, ses joues pleines de fossettes étaient figées en un masque d'horreur.
Recroquevillé sur lui même, il tremblait.
Déroutée par cette douleur dont elle croyait connaître le sens, Athéna baissa sa garde, avança vers le petit Originel, tendit une main vers lui...
En moins d'une fraction de seconde, le visage adorable du bébé se transforma en un masque de folie pure. Des crocs démesurés jaillirent de sous les lèvres pulpeuses du gamin alors que d'un geste si vif qu'il en frôlait l'irréel, sa main griffue crochetait celle, offerte, d'Athéna.
Décontenancée, Athéna ne bougea pas quand les longs crocs effilés se plongèrent dans sa paume. Elle ne bougea pas quand un horrible bruit de succion se fit entendre.
Ce ne fut que quand la douleur brûlante transperça sa stupéfaction qu'elle hurla.
Brutalement, elle perdit toute résistance et s'affala sur le sol, son corps habituellement plus souple et agile qu'un chat que l'on tente de saisir s'était rigidifié, était devenu presque plus dur qu'un cadavre.
Tournant la tête dans un dernier effort de titan, elle aperçu Toboe qui la regardait, horrifié.

Désolée...

Puis ses yeux se fermèrent et elle sombra dans un océan de douleur.
Elle ne vit pas le loup couleur de nuit qui déchirait en deux d'un coup de croc brutal le Vampire ricanant, elle ne le vit pas s'approcher d'elle, murmurer son nom...
Elle ne sentit pas les crocs de loup qui s'enfoncèrent délicatement dans la peau fragile de son bras.

Noyée dans la douleur de l'agonie, elle avait sombré.


Dernière édition par Athéna Akuma le Mer 25 Aoû - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna Akuma
Lycan
avatar

Messages : 93
Messages rp : 27
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : X

Identification
Âge: Approximativement 200 ans
Statut: Errante
Relations:

MessageSujet: Re: Lycanne solitaire   Mar 24 Aoû - 17:03

Quand elle ouvrit enfin les yeux, la première chose qu'elle remarqua fut la lumière.
Blanche, d'une puissance inaccoutumée pour l'astre lunaire, elle traversait la pièce pour caresser ses yeux d'argent. Gémissant devant la douleur qui refluait de ses muscles, Athéna se redressa avec difficulté en position assise avant de se trainer lamentablement jusqu'à la pièce suivant, toujours à quatre patte.
C'est là qu'elle se figea.
Il y avait un miroir en face d'elle. Un grand miroir encadré d'un pompeux contour d'or.
Et au centre...
Un loup.
Un lycan d'une taille tout à fait inaccoutumée, manifestement pas bien en point si on en jugeait ses longues oreilles tombantes, un loup dont le pelage neigeux s'étendaient en vagues vaporeuses sur ses flancs. Seule imperfection à sa blancheur, un fin bandeau de fourrure noire comme la nuit soulignait ses yeux sombres.
Penchant la tête de côté sans comprendre, Athéna observa le loup en face d'elle qui faisait de même. Depuis quand Toboe avait-il des amis couleur de lune?
Elle cligna des yeux, constatant que le prédateur l'imitait, et recula doucement...
Pour se figer de nouveau.
Cette fois, il ne pouvait plus avoir de doute. Le loup en face était elle.
Curieusement, ce ne fut ni de la joie, ni de la peur qui s'empara d'elle. Juste de l'agacement. Elle ne pouvait pas être loup alors qu'elle se sentait si... faible!! Elle se sentait vidée, comme si son corps ne lui appartenais plus.
Trainant dans l'étage, elle poussa un long grondement sourd. La chose qui la contrariait le plus était l'absence de Toboe. Le loup devait pourtant savoir qu'elle allait se transformer!
Avec un grognement inquiet, elle posa une patte tremblante sur l'escalier qui descendait vers le rez-de-chaussé... et dévala le tout dans un grand fracas de bout de bois brisé.
Bon... Déjà, point positif, je n'ai rien de cassé...
Grommelant une longue série de malédictions, elle ferma les yeux...
Et perdit conscience.

Elle fut réveillée par un Toboe sous forme de loup. Le grand canidé couleur de nuit penchant la tête dans une posture qui aurait pu être comique si le sourire... de loup qu'il arborait n'avait pas dévoilé des crocs titanesques.
Tentant difficilement de se relever, elle constata avec agacement qu'elle était redevenu humaine. Relevant le regard vers celui qui était désormais son créateur, elle lui adressa un regard surpris.

- Pas la peine de me regarder comme ça, c'est l'effet de la première transformation qui t'as fait perdre le contrôle. La transformation a l'air d'avoir créé une seconde personnalité en toi
- Mais... Je me suis réveillée sous forme de loup tout à l'heure!


L'esprit embrumé et les muscles plus exténués que si elle avait couru pendant des jours, Athéna était confuse.

Je confirme. D'ailleurs tu t'es si bien réveillée que j'ai du t'arrêter avant que tu massacre tout ce qu'il y avait devant toi. Je t'avais prévenu, tu n'es pas une louve particulièrement calme.

La voix de Toboe avait claquée, sèche, empreinte d'une colère sourde qui ne laissait aucun soupçon sur les évènements de cette nuit. Sans doute avait-elle réellement perdu le contrôle et s'était transformé en tueuse. Mais elle était si fatiguée que l'impact des mots de son mentor ne la toucha pas complètement.

- J'ai blessé quelqu'un?
- Tu as failli. J'ai rarement vu de loup aussi buté que toi quand tu vois des humains.
- Bon... s'il n'y a pas eut de mort, tout va bien alors...


En entendant ses mots, son mentor s'était emporté, sa voix puissante à laquelle il devait son nom se répercutant sur les murs de la maison des Vampires avec une force qui ne cachait que très mal l'inquiétude qu'il ressentait.

Non ça ne va pas! Tu ne te rend même pas compte d'à quel point tu deviens dangereuse! Tu risquerais de te faire tuer, Athéna! Et de tuer! Tu comprend maintenant pourquoi je ne voulais pas que tu te...

La voix furieuse de Toboe s'était perdu dans un murmure surpris.
Manifestement épuisée par une nuit de course et de fureur pure, Athéna s'était recroquevillée en chien de fusil, ses cheveux d'argent dénattés étalés autour d'elle comme la corolle d'une fleur à la blancheur éclatante.
Avec un soupir qui dénotait autant de l'agacement que d'un attendrissement peu courant, il s'allongea contre le flanc glacé de son élève.


Ce fut la fin de la vie presque fade telle que la phase humaine l'avait caractérisé. Pour Athéna, le monde était devenu un immense terrain de jeu, de forêt et de déserts qui se succédaient sans interruption, interminable monde où elle échappait aux règles des mortels. Improbable échiquier dont elle était le fou. Les jours et les nuits s'enchainaient, lunes pleines et mortes alternaient. Mais pour Athéna, rien ne changeait. Elle se sentait... Vivante.
Mais, comme toute bonne chose dans son existence, cela ne dura pas.

Ils avaient pris en chasse un Vampire. Mais pas un de ceux qu'ils croisaient habituellement, un originel si rapide que même Athéna dont la vitesse était le principal atout avait du mal à le rattraper. Il était pourtant assez provocateur pour rester à leur portée...
Finalement, Toboe s'était arrêté, littéralement épuisé, et s'était écroulé. Athéna, inquiète, était revenue sur ses pas avant d'observer le ciel. Les nuages épais cachaient un croissant de lune si fin que l'on pouvait à peine l'apercevoir.

Suis le Vampire. Il a déjà causé trop de mort pour qu'on le laisse courir. T'en fais pas, je te rejoint dès que vous vous arrêter. Mais là ça va trop vite pour moi.

Acceptant d'un hochement de tête, Athéna se remit à courir, suivant la trace brulante qu'avait laissé le Vampire. Celui ci avait manifestement l'habitude des poursuites car il laissait une empreinte presque imperceptible,
Au bout d'un long moment, la trace se renforça, jusqu'à devenir si puissante qu'elle lui brulait les fosses nasales.
Plus silencieuse qu'une ombre, Athéna se glissa dans la clairière où le Vampire, debout, observait le sous-bois.
Avec une précaution inutile tant sa démarche était silencieuse, elle s'approcha, sortit ses sabre...
Et se figea.
Devant elle, la silhouette immobile du Vampire avait disparu.

Au même moment, loin à l'est, un hurlement surpuissant comme elle n'en n'avait encore jamais entendu retentit. Un hurlement qui mêlait colère furieuse, douleur et appel.
Toboe
Poussée par un sentiment d'urgence comme elle n'en n'avait encore jamais ressentit, elle fit demi-tour et transperça le sous-bois avec une vélocité effarante, véritable comète plus souple et plus agile qu'une panthère en chasse qui fonçait droit devant elle.
Mais quand elle arriva, il était trop tard. Trop tard pour sauver celui qu'elle considérait à la fois comme son frère, son ami et sa seule "raison de vivre".
Doucement, elle s'agenouilla près de la tête de l'énorme loup noir qui se vidait de son sang et caressa d'une main tremblante la fourrure épaisse de son cou. Elle savait qu'il n'y avait plus rien à faire. Le Vampire avait utilisé la même méthode qu'elle, elle pouvait même se visionner la scène. L'ombre insaisissable du Vampire qui tournoyait autour de son ami, absorbant sa vie par un millier de coupures plus ou moins profondes, le sang qui jaillissait du corps sombre du loup. Puis la mort. Elle voyait, à quelques pas de là, le petit tas sanglant que formait son coeur déchiqueté.
Il avait certainement lutté jusqu'au bout, il n'était vraiment pas du genre à s'abandonner, pas même à l'article de la mort, surtout à l'article de la mort. Mais le Vampire était plus rapide, plus endurant, sans doute bien plus âgé. Une proie comme on en croisait jamais.
Un prédateur.
Toboe avait perdu.
La main pâle d'Athéna lissa doucement la fourrure à la teinte nocturne de celui qui avait fait d'elle quelqu'un capable de réaliser ses vœux et enserra son cou sanguinolent. Ses larmes coulaient, irrépressibles, elle sentait une douleur abominable lui dévorer le coeur, elle pouvait presque voir le chagrin qui l'ensevelissait. Son impuissance semblait redoubler la vague qui agitait son âme.

Puis son visage se durcit, ses yeux se plissèrent et ses lèvres se plissèrent dans un rictus de rage effrayant.
Elle se leva brusquement, ses poings se serrant sous l'afflux de la colère qui l'envahissait sans qu'elle ne tente nullement de l'arrêter. La colère était plus facile que la tristesse. Elle comblait le vide béant qui la trouait de part en part, empêchait les larme de venir...
Lui donnait quelque chose à quoi se raccrocher.
Un grondement sourd s'échappa de sa gorge nouée alors que des canines de loups poussaient insidieusement ses lèvres. Les graines de la colère que le massacre de ses parent avaient implanté en elle avaient crut au cours des ans, s'enracinant dans son passé sanglant, étendant leurs feuilles à la teinte sombre dans son présent, dans ce sang noir qui s'échappait de la gorge béante de Toboe.
La colère était plus facile. Elle lui donnait un but avant de se retrouver de nouveau confronté à la triste vérité.
Avec une dernière caresse à l'immobile corps sombre, elle se releva et attrapa ses sabres, Le visage parfaitement inexpressif. Elle leva les yeux vers la lune qui commençait à pâlir et inspira profondément avant de délivrer son message.

Je sais où tu te cache. Je viendrais te trouver. Où que tu sois, qui que tu sois, je te tuerais.

Sa voix rauque avait la teinte irrévocable des promesses.

Loin au fond de son être, un premier battement se fit entendre alors que sa colère réveillait ce qui se cachait en elle. Ses yeux baignés de larme virèrent lentement au vert forêt.
Sans un mot, elle se transforma et partit, sans un regard en arrière.


Dernière édition par Athéna Akuma le Mer 25 Aoû - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azghar
Originel
avatar

Messages : 708
Messages rp : 19
Date d'inscription : 04/06/2010

Identification
Âge: 1959
Statut: Maitre
Relations:

MessageSujet: Re: Lycanne solitaire   Mer 25 Aoû - 15:20

Bonjour, Amélia et moi même aimons ton style, la longueur est là. Il n'y a rien à redire la dessus. Mais nous avons néanmoins quelques points à éclaircir avec toi.

Tout d'abord :
  • Dans ton physique humaine , tu parles de lames , tu dis " comme décrites plus haut " mais tu ne les as pas décrites , donc il serait bien de les décrire.
  • Ensuite nous nous demandons : pourquoi le vampire t'aurait épargné après avoir massacré ta famille ? Et pourquoi alors il aurait déposé son odeur sur toi ?
  • Nous avons également un problème avec le passage de la mort des vampires , on dirait que Toboe les tue or les vampires ne meurent que aux premières lumières du jour.
  • Ensuite Athéna est mordue par un " bébé " or face à un bébé même originel , elle peut le repousser donc mettre un enfant serait mieux.
  • Après ce passage, tu dis que Toboe se transforme en humain , or un orginel ne se transforme pas à volonté. Il ne se transforme que une fois la pleine lune là, en humain, mais redevient loup que aux lueurs du jour.
  • Lors de sa transformation en louve, Athéna à les yeux argents , or tu la décrit en louve. Elle devrait alors avoir les yeux noirs et non argentés de sa forme humaine.
  • Lors de sa transformation en louve , la première , tu la décris comme une transformation dont elle n'a pas conscience , or cela n'est pas réellement possible , il faut un élément déclencheur, la faisant se transformer en lycanne. De plus la transformation laisse penser au passage du film " Hulk " or cela n'est pas réellement le cas. Il serait bon alors que Athéna ait un caractère plus proche de Akuma, donc plus violente et plus méchante.
  • Et enfin, dernier point, dans l'histoire, Athéna peut être errante au début, mais elle devra par la suite rejoindre soit Azghar , soit devenir traitre et donc rejoindre Amélia ou encore devenir mercenaire . Car autrement, les personnages errants n'auront pas de rôle à jouer dans le futur du forum.


Nous te souhaitons bon courage pour modifier tous ces éléments.

Azghar et Amélia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athéna Akuma
Lycan
avatar

Messages : 93
Messages rp : 27
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : X

Identification
Âge: Approximativement 200 ans
Statut: Errante
Relations:

MessageSujet: Re: Lycanne solitaire   Mer 25 Aoû - 15:47

Alors, revenons aux bons vieux numéros xD

1, 3, 4, 5 & 6 > Rectifié

2 > En réalité, le vampire ne lui a pas vraiment prêté attention. Il a massacré tout ce qui se trouvait devant lui sans vraiment prendre la peine de la chercher. J'ai précisé qu'elle était plus rapide que forte et surtout, très discrète, je ne vois pas de contradiction : le vampire, distrait par les parents qui veulent se défendre, a très bien pu ne pas remarquer que l'enfant s'enfuyait. Il avait juste faim.

7 > Après sa transformation en lycanne, elle s'est réveillée la nuit, elle pouvait donc se transformer. Et il me semble que la douleur de la transformation et la faiblesse qu'entraine le manque de sang suffisent à expliquer qu'elle ai pris inconsciemment une forme plus puissante. J'appelle ça l'instinct de survie xD

8 > Le fait qu'elle n'ai pas de rôle à jouer ne me dérange pas mais je comprend le problème ^^ Il est certain qu'elle ne va pas s'allier aux Vampires, mais elle va sans doute hésiter un petit moment avant de rejoindre le groupe des lycans. C'est plutôt contraire à ses principes, alors je compte faire un ou deux RPs pour justifier ce changement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azghar
Originel
avatar

Messages : 708
Messages rp : 19
Date d'inscription : 04/06/2010

Identification
Âge: 1959
Statut: Maitre
Relations:

MessageSujet: Re: Lycanne solitaire   Mer 25 Aoû - 21:44

Bon bah , c'est tout bon ma loupiotte =) Tu as tout modifié. Cela nous convient :)

Je te valide donc =)
Tu n'as que faire ta demande de lieux de vie et remplir ta fiche d'identification.

Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Lycanne solitaire   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lycanne solitaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coalition :: Préambule :: Les Personnages :: Présentations des Loups :: Présentations des Lycans Validées-
Sauter vers: