AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre bien étrange... (pv michou & gena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar


MessageSujet: Une rencontre bien étrange... (pv michou & gena)   Ven 24 Sep - 20:05

    Cela faisait peu de temps que Gena arrivait de nouveau à sortir dehors. C'était un exploit. Sullivan avais fait un excellent travail sur sa protégée, c'était grâce à lui qu'elle avait moins peur, qu'elle retrouvait un peu confiance en elle.

    La nuit était tombée, Sullivan comme chaque soir était occupé à patrouiller en ville à la recherche de vampire à qui il pourrait régler leurs comptes. Gena en profita pour sortir prendre l'air. D'ailleurs... quelle raison avait poussé la jeune fille à sortir ? Bah en fait..quelque chose de pas très honnête.. Gena avait rendez-vous dans la vieille usine désaffectée, un "ami" avait du matériel informatique pour elle... mais bon, du bon matériel comme ça, Gena n'avait pas trop les moyens de se l'acheter alors quand on avait de bonnes relations...il était plus facile de se faire plaisir.

    Vêtue d'un short en jean, un t-shirt jaune fluo un peu trop grand et d'une paire de Doc Martens, Gena marchait dans la ville, casque de musique sur les oreilles, à fond comme toujours. D'un geste machinal elle remonta la bretelle de son sac multicolore sur son épaule puis de son autre main ses lunettes sur son nez et soupira. Gena était enfin arrivée dans la vieille usine. Elle détailla les lieux, c'était sombre...trop sombre, ça faisait froid dans le dos. La jeune femme marcha, lentement, détaillant les alentours et murmure:


    - Andy ?

    Andy, son contact pour le matériel. Un jeune homme pas beaucoup plus vieux qu'elle, même genre de passion..un geek qui passait les 3/4 de son temps derrière un écran. Ils s'étaient connus au collège, ça faisait un bout de temps que Gena le connaissait, une bonne dizains d'années en fait...

    - Andy... t'es là ?

    Un bruit sourd retentit dans l'usine. Gena se crispa de peur, la respiration saccadée et recula, levant les yeux pour fixer la vieille passerelle rouillée et murmura nerveusement:

    - C'est pas drôle Andy ! Sors de ta cachette !

    Gena sentait sa peur monter en flèche. Bon dieu ! Mais qu'est-ce qu'il fichait ? C'était une blague ? Parce que si s'était le cas, ce n'était franchement pas drôle. La jeune fille s'avança, la respiration difficile et coupa la musique de son i-pod, abaissant son casque. Elle avait peur, c'était clair, n'importe quelle personne saine d'esprit aurait déjà fait demi tour, mais Gena était trop curieuse... et surtout trop naïve. Elle s'arrête et plongea la main dans son sac, sortant son téléphone portable et commença à chercher le numéro du fameux Andy dans son répertoire, la lumière du téléphone éclairant faiblement les alentour. Enfin, elle le trouva et appuya sur le bouton...si Andy était là, son téléphone se mettrait à sonner et trahirait sa position..chose qui tarda pas à se passer.

    Une sonnerie...la lettre à Elise...

    Gena leva les yeux, une seconde lumière provenait de la passerelle, juste au dessus d'elle. Elle déglutit et leva son téléphone pour s'éclairer, regardant dans la direction de la petite lumière bleuté et de la musique. Là...elle le vit...allongé, le bras pendant dans le vide, les yeux ouverts, une expression de peur sur le visage... mort... Andy était mort. Gena sentit son cœur se serrer dans sa poitrine alors qu'une goutte de sang tomba sur sa joue. Sans aucun doute celui d'Andy. La jeune femme recula d'un pas, poussant un hurlement de peur qui résonna dans toute l'usine.
Revenir en haut Aller en bas
Michael
Mordu
avatar

Messages : 53
Messages rp : 11
Date d'inscription : 07/09/2010
Age : 25

Identification
Âge: 230 ans
Statut: Combattant
Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre bien étrange... (pv michou & gena)   Dim 26 Sep - 13:25

"Je suis éventreur, arracheur, tailladeur, gougeur, je suis les crocs des ténèbres, je suis les griffes de la nuit, mienne et force et puissance..."

Beowulf - La légende de Beowulf


Pas le temps. Il a trop faim. Michael ne prend pas le luxe de faire courir cette proie. Il a attendu bien trop longtemps avant de sortir chasser, de reprendre des forces. La faim en devient tout simplement insupportable. Sa peau est d’un livide à faire trembler les autres vampires. Ses gestes sont mal assurés. Ses réflexes sont trop lents. Ses réactions ne sont plus assez vives. Ses sens s’amenuisent. Il est au bord du gouffre, pour ne pas dire au bord d’une seconde mort. Lente et douloureuse. Peut-être pire que de se faire cuire au soleil. Enfin, il n’ira pas comparer. Il a quitté les ruines la nuit précédente. Impossible de rentrer, il n’avait pas assez guetté le lever du jour. Il avait donc passé sa journée à dormir dans un vieil entrepôt abandonné et mal isolé. C’était cela qui l’avait mis aussi dans cet état. Ses crocs sont grandis plus que jamais. Il attend, perché sur une traverse en fer. Il a vaguement sentit l’odeur d’un humain, mais il n’a même pas pu déterminer s’il s’agit d’une femme ou d’un homme, d’un enfant ou d’un vieillard. Peut-être s’agit-il même d’un clébard. Peu importe, tout ce qui lui passe à porter de canines est bon à prendre. Bon à boire.

Il s’avère que c’est un humain, un garçon. Il se trimballe avec une valise, derrière lui. Part-il en voyage ? Rentre-t-il chez lui ? Michael s’en tamponne. Il voit juste là une réserve de sang chaud et jeune, qui le nourrira bien assez tôt. Il attend encore un peu, se faufilant sans bruit sur la passerelle, ne quittant pas son repas des yeux. Quand ce dernier abandonne son bagage et monte sur le même pont industriel que lui, le vampire ne sait plus quel dieu prier pour remercier d’un pareil sacrifice. Comme quoi, les bêtes de la nuit ne sont pas totalement tombées aux mains du malin. Il attend encore un peu. Quand il le voit sortir son portable, il s’approche de lui. Sans prévenir, sans faire un bruit, sans faire un geste, il plante ses crocs dans son épaule, avec une violence sans pareil. La proie hurle, la mobile tombe, le monstre frissonne, buvant, jusqu’à ce qu’elle se débatte, telle une furie. La strige ne lâche pas sa prise, lui arrachant simplement un bon de chair de taille. Il le recrache. Quand le morceau s’écrase au sol, un peu plus bas, il est déjà de nouveau sur sa victime, à la boire encore et encore, la bloquant sur la passerelle, ne lui laissant aucune chance de s’en sortir. Plus il boit, plus les cris de terreur du garçon se réduisent en un filet de voix, alors qu’il perd lentement ses forces, au même rythme que son sang.

La faim passe. L’humain est mort, gisant à côté de Michael. Ce dernier s’est relevé, le regardant, la tête inclinée sur la côté. Il hausse les épaules et regarde le portable sonner. Ce n’est qu’à ce moment qu’il se rend compte de la présence d’une femme. Il ne sait pas depuis quand elle est là. Il était tellement affamé et concentré sur sa bouffe qu’il ne l’a ni entendue, ni vue, ni sentie venir. Alors qu’elle lève le nez, se guidant au son du petit mobile, le vampire saute souplement de la passerelle, atterrissant plus bas, dans l’ombre, sans faire un seul bruit. Il la voit reculer, paniquée, hurlant. Il ne la quitte pas des yeux. Il n’est ni exaspéré, ni ravi. Il est juste là, planté comme un con, à l’observer, en silence, le visage de marbre. Il finit par laisser échapper un soupire quand elle arrête de s’époumoner.

"Jolie vocalise."


Il laisse un rire bref lui échapper, alors qu’il sort de l’ombre. Sa peau a repris un teint de vampire repu. Ses sens, ses réactions, ses gestes ne le trahissent plus. Il a retrouvé toute sa raison et la déguste autant qu’il pourrait se satisfaire de sang. Ou presque. Une goutte du carmin du garçon coule sur sa joue, suivant l’exemple de celle qui a marqué la joue de cette inconnue. Il approche lentement d’elle. Même s’il n’a plus faim, il lui manque quelque chose. Il lui manque la peur d’une proie. Il n’a pas fait courir la précédente, il peut toujours se rattraper sur celle-ci, même s’il ne la consomme pas après. Il peut jouer avec, elle n’est pas de la nourriture là. Il a tué son ami, comment allait-elle réagir ? Il passe sa langue sur ses lèvres, détaillant la nana de haut en bas. Jolie la minette. Mais ce ne sont pas les femmes qui l’intéressent sexuellement parlant. Il va jouer avec celle-là, juste passer le temps.

Commençons. D’un mouvement souple et rapide, comme un battement de cils, le voilà tout près d’elle. Il passe son doigt sur la goutte de sang qui a rougit sa peau et le porte à sa bouche, le léchant d’une façon bien trop malsaine pour laisser place à l’innocence. Il incline la tête sur le côté, la fixant. Sans crier gare, il plaque sa main contre la gorge nue de cette fille. D’un pas rapide et décidé, il la colle contre un conteneur. Du coin de l’œil, il surveille ses gestes : un coup de pieds dans les parties ne lui plairait pas. Vraiment pas. Il approche son visage du sien.

"Ton ami manquait de sucre. Tendance hypoglycémique ?"


Il rit. Brièvement. Puis il effleure les lèvres de l’inconnue, y laissant le sang de sa proie. Qu’elle ne lui en veuille pas. Mais plutôt, qu’elle remercie le sacrifice d’Andy. Ce gentil Andy. Qui a nourrit un vilain monstre avec ses six litres de sang pauvre de calorie. Il lâche la gorge de cette fille et recule d’un pas. Il lui tourne le dos et commence à s’éloigner, sans lui accorder plus aucune attention. Il ne sourit pas. Son côté austère reprend la contrôle. Cette nana semble trop flippée pour satisfaire son besoin de course. Pourtant, il lui laisse une chance.


Dernière édition par Michael le Dim 31 Oct - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre bien étrange... (pv michou & gena)   Jeu 30 Sep - 17:55

    Gena sentait son cœur battre à une allure folle dans sa poitrine. Partagée entre peur et tristesse, fixant le cadavre de celui qui fut son ami. Ses parents avaient été tués par un vampire il y a quelques semaines et voilà que maintenant c'était Andy ? Oui sauf que, Gena ne savait pas qu'il s'agissait d'un vampire et de la où elle était, dans la pénombre, pas moyen de voir une quelconque plaie ou morsure. Son cri vint à disparaitre bien que son écho persista quelques instants encore dans l'usine.

    - Jolie vocalise.

    Gena se crispa. Cette voix, ce timbre envoutant... La jeune femme tourna la tête et fixa l'inconnu au teint de cire, ses cheveux ayant une couleur proche de celle de sa peau et ce sang sur ses lèvres... L'humaine resta figée sur place, serrant son téléphone portable contre sa poitrine, complètement paniquée alors que les images de la tête de son père lui roulant jusqu'entre les cuisses lui revenait, percutant son esprit avec force. Comment pouvait-elle avoir autant la poisse ? Rencontrer deux vampires en si peu de temps, et les voir tous les deux assassiner ceux qu'elle aimait... Quelle injustice.

    Avant d'avoir pu comprendre quoi que se soit, le vampire se retrouva près d'elle. Gena écarquilla les yeux alors que le monstre la saisit par la gorge, la plaquant contre un conteneur. La femme déglutit, le fixant complètement effrayée alors que ses lèvres, si douces vinrent effleurer celles tremblantes de Gena. Si elle n'avait pas eu si peur, ce contact aurait pu être agréable même si aucun baiser ne s'en suivit, heureusement. La pauvre fille sentit rapidement le sang d'Andy maculer ses propres lèvres alors qu'elle fut prise d'un violent haut de cœur.

    - Ton ami manquait de sucre. Tendance hypoglycémique ?

    Il rit. Gena avait envie de fuir, tant qu'elle pouvait rester en vie. Il finit par la lâcher, se retournant, il s'éloigna. Gena porta sa main à sa gorge, la respiration haletante alors que son cœur cognait dans sa poitrine si fort, qu'elle en ressentit une douleur lancinante, sensation particulièrement désagréable. Maintenant, que devait-elle faire ? Fuir...non, cela semblait trop facile... Pourquoi l'avait-il laissé en vie ? Gena sentit le piège venir, du moins, disons qu'une pensée paranoïaque traversa son esprit, la poussant à imaginer tout un tas de scénarios sanglants au moindre mouvement qu'elle ferait. Instinctivement, elle regarda son téléphone et murmura dans un souffle de panique:

    - Sullivan...

    De ses doigts tremblant, elle appuya frénétiquement sur les touches de son portblea, appelant le numéro de son protecteur. Gena se crispa une fois de plus alors que le message "pas de réseaux" clignotait sur l'écran..impossible de le joindre, ni lui, ni un autre de la coalition. Foutue usine. Gena avait l'impression de se retrouver dans l'un de ses films d'horreur ou comme par hasard, quand la jeune fille naïve et sans défense venait à se faire piéger par un psychopathe ne pouvait appeler du secours..c'était pitoyable.

    Réfléchir...que devait-elle faire. Son regard se perdit un instant sur le bitume de l'usine et aperçut une barre de métal. la jeune fille hésita un instant puis se baissa rapidement, la saisit et courut vers le vampire, s'arrêtant derrière son dos et soudain, le frappa violemment avec la barre en métal, tel un frappeur de baseball, la barre s'abattant sur le cou du vampire.

    - OUUUUUUUUUUUUUUUUT !!! (*Design un retrait au baseball)

    Gena poussa un petit cri de panique malgré le changement de situation et fit volte face, tenant la barre contre la poitrine et se mit à courir en direction opposée. Il fallait fuir maintenant, parce qu'avec cette idée ridicule de le frapper, sûr que le vampire se mettrait en colère...
Revenir en haut Aller en bas
Michael
Mordu
avatar

Messages : 53
Messages rp : 11
Date d'inscription : 07/09/2010
Age : 25

Identification
Âge: 230 ans
Statut: Combattant
Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre bien étrange... (pv michou & gena)   Dim 31 Oct - 17:19

Des bruits de touches. Elle doit appeler quelqu’un à son secours. Michael enfonce ses mains dans ses poches, rentrant un peu sa tête dans ses épaules. A-t-elle si peur pour ne pas oser sortir de cet entrepôt seule et rentrer à pieds ? Veut-elle qu’un autre ne meurt ou ne soit blesser en appelant de l’aide ? Quel égoïsme. La peur peut faire faire des choses bien absurdes aux gens qu’elle envahit. Le vampire regarde ses pieds, en avançant tranquillement vers la sortie. Il aimerait lui aussi mettre quelqu’un en danger pour se protéger. Il aimerait lui aussi avoir peur. Mais il ne peut plus, il n’est plus humain. Il n’a plus à avoir peur de mourir, de souffrir, de perdre des êtres qui pourraient lui être chers – si temps est qu’il y en est en ce bas monde. Puis les bruits de fonds se taisent, mais il n’y a pas de voix. Elle n’appelle pas, finalement ? Le vampire se redresse, gardant ses mains dans ses poches. Il relève le nez, pour regarder droit devant lui. Il l’entend alors courir derrière lui. Puis, quand elle s’arrête, il fait de même. Mais ne bouge pas. Il y a quelque chose qui cloche. Elle est plus féroce. Sa terreur est maintenant accompagnée d’une détermination farouche. Au moment où il saisit ce qu’elle s’apprête à faire, il est déjà étalé au sol. Une douleur lancinante et violente lui déchire les cervicales. Une décharge électrique explore son dos à une vitesse vertigineuse et ses yeux se perdent dans un noir effrayant. Il l’entend hurler, mais de loin. Comme si elle était déjà repartie, un peu trop vite pour une simple humaine. Il se redresse, alors qu’elle recommence déjà à courir, prenant carrément ses jambes à son cou. Il tend ses bras, à quatre pattes sur le sol et ce n’est que maintenant qu’il laisse éclater sa fureur, en lâchant un cri rauque et puissant, qui résonne dans tout l’entrepôt. Il rouvre les yeux et reprend son souffle, furieux.

L’instant d’après, le voile – bien qu’un peu chancelant – devant sa nouvelle victime. Sans réfléchir, il lui donne une gifle, ne cherchant pas à retenir sa force. Il l’envoie valser un peu plus loin. Mais, il ne lui laisse pas un seul instant de répit. Il saute sur elle et la bloque au sol. Ce n’est qu’à ce moment, quand il tient un de ses poignets dans chaque main, qu’il sent son sang couler dans sa nuque. Il grogne et fixe sa proie, d’un regard mauvais.

"Je te laisse en vie et tu essaies de me tuer ?"


Il crache un "salope" entre ses dents, mais ne cherche pas plus. Maintenant, il a juste envie de se nourrir de la peur de cette nana. Il se penche à son cou et passe sa langue sur sa peau, avant de remonter à son oreille, qu’il commence à suçoter, jouant avec.

"Je vais devoir soigner cette blessure et Andy n’a plus une goutte de sang."


Il respire sa peau, ses crocs commençant à grandir. Il ouvre la bouche, en passant un sur son cou, l’effleurant à peine.

"Le tien a l’air délicieux."


Il lâche un rire bref, dénué de joie et se redresse, pour la fixer de nouveau droit dans les yeux. Il la détaille, même s’il n’enregistre pas son visage. Le sien est redevenu froid et fermé. Il soupire. Il n’a pas faim, pourquoi est-ce qu’il lui prendrait son sang ? Par gourmandise, mais ce n’était pas son truc. Il la relâche et se lève.

"Allez, rentre chez toi, gamine."


Il ne lui tourne pas le dos cette fois. Il a bien retenu la leçon qu’elle lui a donnée : toujours faire face à ses victimes. Il attend qu’elle fasse quelque chose, enfonçant ses mains dans ses poches. Il pose son regard sur la barre avec laquelle elle vient de le frapper et donne un coup de pied dedans, pour la faire voler à plusieurs mètres d’eux. Il y a met tellement de force que cette dernière se plante dans un conteneur. Il ne regarde plus cette inconnue, lui prouvant son désintérêt total et qu’il ne lui fera rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Une rencontre bien étrange... (pv michou & gena)   Mar 11 Jan - 23:25

    Fuir rapidement, c'est tout ce qui restait comme option et la chose la plus sage à faire de toute façon. Gena courait mais avant même d'avoir pût passer la porte de l'usine, elle se retrouva propulser avec une force puissante, gifler par le mordu. Gena gémis de douleur. Ses lunettes étaient tomber au sol, elle voyait trouble, le coup reçus n'arrangeait rien à la situation. Alors elle sentit un poids sur elle, Gena entendit la voix du vampire... ah, il n'appréciait pas qu'elle l'est frapper... pas très reconnaissante de l'avoir laisser en vie... il n'avait pas vraiment tord.

    - je ne suis pas...une salope !


    Elle était effrayer mais hors de question de se laisser faire ! et puis quoi encore ! quitte à mourir, autant mourir dignement... il prétexta vouloir boire son sang pour soigner la plaie que l'humaine lui avait infliger... l'inconnu au dents longue glissa sa langue sur sa peau, cette chose eu l'étrange effet de supprimer la peur de Gena. C'est une sensation de désir qui la prit....brutal... ah les vampires et leurs charmes divin. Il joue avec son oreille, accentuant cette envie soudaine... la jeune fille sent son cœur s'affoler dans sa poitrine, elle n'était plus ses mots, la respiration haletante. Oui, elle se sent honteuse de se qu'elle ressent... elle ne pouvait pas désirer un vampire, s'était contre nature ! surtout quand celui-ci essayait de vous tuer. Finalement Michael, dont elle ne connais pas le nom rappelons le, la libère. Gena retrouve ses esprits. Elle cligne des yeux bêtement, essayant de voir le visage du vampire, mais sans ses lunettes, c'est une forme flou qui lui apparait.

    - Allez, rentre chez toi, gamine.

    Encore un qui la prenait pour une enfant. mais bon, elle n'allait pas faire la même erreur. Gena sursaute quand le mordu envoi voler le bâton de fer, méfiant qu'il était. elle cherche ses lunettes sur le sol glacé de l'usine, les mains tremblante. Enfin, elle les trouve et les glisse sur son nez. déjà sa vue s'améliore malgré la pénombre du lieu. Elle se relève, ses jambes tremble encore.. de la peur ou du désir... peu importe, il faut qu'elle mange, qu'elle bois...retrouver ses forces. Elle se retourne et fixe Michael qui commence à s'éloigner, il la laisse en vie, elle aimerais savoir son nom mais ne prend pas le risque de lui parler. Gena soupira réajustant son sac sur son épaule et rapidement, au pas de course sortit de l'usine. Elle avait hâte de retourner au théâtre, à l'abri près de sullivan et des autres, de tout leur raconter...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre bien étrange... (pv michou & gena)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre bien étrange... (pv michou & gena)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coalition :: Souvenirs :: Archives :: Rps clos :: Chapitre Premier :: Rps Ville-
Sauter vers: