AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au plus noir de la nuit ♫ [ pv Gena ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evan Lamaze
Coalition
avatar

Messages : 17
Messages rp : 10
Date d'inscription : 22/12/2010

Identification
Âge:
Statut:
Relations:

MessageSujet: Au plus noir de la nuit ♫ [ pv Gena ]   Sam 22 Jan - 1:41

_________________
- Au cœur de l'horreur -

- La ville s'était vêtue de son manteau sombre et moucheté de quelques lumières. Une nuit qui présageait d'être mouvementée et bruyante. Du moins c'est ce qu'il pouvait noté au fur et à mesure de sa marche nocturne. Mais que faisait-il là tiens ? En pleine nuit ? L'explication la plus plausible était l'exacte réalité. Sa journée ne fut qu'un suite d'expérimentation, de détonation et d'explosion. Ses petits bijoux, ses bébés. Le sujet de toutes ses passions. Les explosifs. Et qu'avait-il fait avec ses amours en cette belle journée ensoleillée et douce ? Il avait récemment développée un nouveau jouet. Une balle pour armes à feu. Mais une balle bien peu commune, et dans un soucis de vouloir tout faire péter -comme à son habitude- il s'arrangea pour que cette petite chose créée une légère explosion lorsqu'elle entre en coalition avec un corps. Mais les effets étaient encore à prouver. Ils ne seraient bien sûr pas de l'ordre d'un simple coup de feu, mais il n'en connaissait pas encore les dégâts exacte sur un squelette entouré de chair et de peau. Pour l'instant elles n'avaient rencontrée que des plaques de bois, et leur passage était marqué par un joli petit trou. Et il s'imaginait à présent, les yeux emplis d'étoiles, ce même petit trou entouré de tissus corporels déchiquetés. Il en aurait presque eu des frissons. Mais passons.

- La nuit étant donc tombée, il se décida enfin à quitter son terrain de jeu -à contre cœur- et donc à retrouver la douceur et le confort de son appartement. Il abandonna e terrain vague de ses rêves, les larmes aux yeux -oui c'est sur-joué- déambulant à présent dans la ville, dans ses rues sombres et plus ou moins bien fréquentées. Et plus il s'enfonçait dans la jungle urbaine, plus il lui semblait que la débauche et l'ivresse s'intensifiait. Tout de moins, elle allait certainement le faire en avançant dans le temps. Il leva alors les yeux aux ciel, et n'ayant pas la plaisir d'apercevoir la moindre petite étoile à cause -certainement- de la pollution de la ville, il soupira longuement en s'apitoyant un instant sur le sort que connaissait cet endroit. Pourtant, même en notant un point aussi négatif que celui-ci, il parvenait aisément à trouver un certain charme à cette ville. Même si elle était loin d'être un havre de paix, quand elle n'était pas la scène d'attaque de de buveurs de sang, elle se trouvait être étrangement calme et apaisante. Et il lui vint l'idée saugrenue d'y passer un moment, de se poser voir même de profiter. Il aperçu au loin un banc en bois qu'il s'empressa de rejoindre afin d'y poser ses jolies petites fesses.

- Il s'y installa plus confortablement et étirant ses bras de tout leur long sur le dossier. Il soupira alors longuement. La nuit était fraiche mais pas assez pour avoir une seule chance de triompher face à la veste d'Evan. Et qui l'eut cru, il appréciait même cette légère brise fraiche sur son visage. Si il était de nature à le faire, il aurait peut-être pu ronronner. Qui sait ? Il bascula alors sa tête vers l'arrière en observant ce ciel toujours aussi sombre. Mais cette fois-ci, il l'appréciait pour la profondeur de cette absence de couleur. Un monochrome parfaitement lisse dont il aimait toute la subtilité, s'immergeant peu à peu dans son étreinte enivrante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Au plus noir de la nuit ♫ [ pv Gena ]   Mer 26 Jan - 22:47

    Le bruit de quelques pièces qui percutent un petit récipient en plastique. Gena payait sa consommation avec un sourire aux lèvres. Ici, elle venait souvent, petit salon de thé asiatique au beau milieu de la ville. Elle y venait presque chaque soir au alentours de 21h. C'était son petit moment à elle. Il faut dire qu'à cette heure-ci, tous les membres de la coalition étaient occupés à faire des rondes dans la ville à chasser les vampires. Sullivan n'aimait pas trop que sa petite amie sorte seule, si fragile et naïve, elle était une proie facile pour les vampires, elle avait déjà fait les frais avec Michael -dont elle ne connaissait pas le prénom soit dit en passant- bien que celui-ci ne l'ait pas mordu ni même vraiment attaqué, disons qu'il lui avait une jolie frayeur.

    Gena se leva de sa chaise, plissant les pans de sa jupe en tulle, robe décorée de petit cœur blanc. Elle portait un petit débardeur jaune fluo avec un gilet en laine vert olive et des Doc Martens tout aussi fluo et jaune que son débardeur. Sûr qu'avec pareille tenue, Gena ne passait jamais inaperçue. Elle passa sur son épaule son sac en bandoulière multicolore et décoré de divers objets clinquants, scintillants. Difficile de croire que Gena avait 22 ans, à la voir on aurait dit qu'elle en avait plutôt 15...déjà que son physique en lui même ne l'aidait pas de trop...

    La jeune fille sortit du salon de thé et commença à marcher, posant son casque sur ses oreilles, musique d'ipod sur les oreilles. Souriant et chantonnant, notre geek favorite mangeuse de bonbons s'avançait tranquillement dans nuit, zigzaguant entre les rues. Vide. personne... samedi soir, tout le monde était dans les bars et les boites de nuit, c'était calme, la coalition ne devrait pas avoir beaucoup de travail. Un léger souffle glissa sur la nuque de Gena qui s'arrêta et se retourna. Il n'y avait personne... elle fronça les sourcils en repoussant ses lunettes sur son nez d'un geste du doigt et se remit à marcher. La jeune femme oublia bien vite ce petit souffle qui avait caressé sa peau. Elle ignorait qu'un vampire était là, la suivant dans l'ombre. Trop innocente et pas assez prudente, Gena n'avait pas conscience que bientôt elle servirait de repas à un prédateur.

    Tournant au coin d'une ruelle, elle fixa son ipod et changea de musique. A l'instant, quelqu'un l'agrippa par la nuque avec force et la propulsa sur le côté, l'envoyant valser contre un mur. Gena gémit de douleur avant de retomber lourdement sur le bitume glacé. Le vampire s'approcha, un grand blond au regard sombre. Il prit Gena par le bras et la redressa. Elle lui lança un regard paniqué. Glissant sa main de libre dans sa poche, elle sortit son téléphone portable, prête à appeler Sullivan mais le vampire fut plus rapide. Il s'empara du téléphone et le balança plus loin dans la ruelle puis tira Gena contre lui. Avec un ricanement, il planta ses crocs dans la chair chaude de l'humain, lui arrachant un long cri de douleur. Le buveur de sang ne la ménageait pas, violent, il buvait son sang à grandes lampées et déjà, Gena se sentait tourner de l'oeil, son corps se relâchant doucement jusqu'à ce qu'elle perde connaissance dans les bras du vampire qui, lui, continuait de prendre son repas sagement...
Revenir en haut Aller en bas
Evan Lamaze
Coalition
avatar

Messages : 17
Messages rp : 10
Date d'inscription : 22/12/2010

Identification
Âge:
Statut:
Relations:

MessageSujet: Re: Au plus noir de la nuit ♫ [ pv Gena ]   Dim 30 Jan - 17:15

_________________

- Là, sur un banc, seul. Il semblait s'être immergé dans un parfait mutisme. Les yeux rivés vers ce manteau sombre. Evan avait l'air complètement emprisonné dans son monde. Dans une petite bulle invisible qu'il s'était fabriqué de toute pièce. Il ne faisait attention ni aux passants, ni aux voitures passant à quelques mètres de lui, et encore moins au brouhaha occasionné par les chiens errants, les ivrognes, les bars en ébullition, les claquements de chaussures sur les trottoirs … Bref, tout ce qui s'apparentait de près ou de loin aux sons urbains. Et pourquoi était-il comme ça d'ailleurs ? Perdu dans le vague de la nuit. Un beau jeune homme comme cela ne devrait pas rester ainsi seul dans là rue. Non ! Je proteste ! Il devrait s'amuser à des soirées, draguer des minettes et autres loisirs divers et variés. Mais non, il était là, étendu sur un banc à ne pas savoir quoi faire et encore moins à savoir pourquoi il se tenait ici. Serait-ce le destin ? Sans doute.

- Mais pour l'instant, le destin ne faisait aucunement partit de ses priorités et encore moins de ses pensées. Non, elles se tournaient vers tout autre chose. Un tout autre sujet dont personne n'avait encore conscience. Dont personne ne connaissait l'existence. Si vous avez lu son histoire, vous devez vous doutez de quoi il s'agit. Mais pour les individus qui se trouve être dans l'ignorance la plus totale, je vais me faire quelque peu plus explicite. Car oui, ses pensées se tournaient vers sa vie, et en particulier vers sa mère. Cette mère aimante, voir un peu trop. Ou qui se forçait à aimer son fils. Oui, c'était plutôt cela. Un fils associé à cette stupide superstition du vendredi treize. Mais soit, nous n'irons pas plus loin. Il y pensait souvent, si ce n'est tout les jours, toutes les heures. Et peut-être même inconsciemment toutes les secondes. A chaque instant. A chaque clignement de paupières. A chaque respiration. A chaque battement de cœur. Et comme le veut cette habitude lorsqu'il s'attardait un peu trop dans ces douloureux souvenirs, il se frotta nerveusement et machinalement la nuque, en fronçant sensiblement les sourcils. Pourquoi sa nuque ? Bande d'ignorants. A ce même endroit, sa peau fut jadis marquée par cette jolie encre noire qu'est celle utilisé pour les tatouages. Mais passons ce sujet.

- Le voilà donc, sur un banc, à méditer son pauvre petit sort. Et pourtant, voilà le destin qui fait son entrée. Mais Evan ne le sait pas encore. Il ne fit même pas attention aux pas pressé d'un homme à l'air sombre, passant juste derrière notre beau protagoniste. Même si étrangement, une force impalpable poussa son joli minois à se diriger vers l'homme et à le suivre du regard nonchalamment. Ne comprenant pas réellement ce qui lui avait prit d'observer un inconnu sombre tournant dans une ruelle sombre un peu plus loin, pour … faire sans doute quelque chose de sombre -cela va sans dire- Evan commença à relever son visage vers le ciel quand il entendit un cri. Le cri de détresse d'une femme. Et il lui semblait avoir perçu dans cet appel à l'aide une once de familiarité. Connaissait-il cette personne ? Peut importait pour lui après tout. Le destin l'avait posé sur ce banc, l'avait fait attendre sans raison, pour sauver une demoiselle en détresse. Il lui fallait donc suivre le récit de l'histoire de cette soirée -sinon il n'y aurait de toute façon aucun intérêt. Il se leva donc brusquement et attrapa le beretta soigneusement rangé dans son dos, accroché à sa ceinture. Ce qui eut pour effet de soulever sensiblement sa veste. La rue lui semblait étrangement calme, elle était d'ailleurs quasiment déserte. Cela n'allait de toute façon pas être des ivrognes ou des prostituées qui allaient l'aider dans l'accomplissement de son destin.

- Tout en se dirigeant à vive allure vers le lieu du crime, il équipa son arme d'un de ses nouveaux petits bébés qu'il avait hâte d'essayer. Il retira bien évidemment le cran de sécurité et se retrouva rapidement à l'entrée de la ruelle. La seconde qui s'ensuivirent lui paru durer une éternité. Il avait devant les yeux une scène affreuse. Un homme, tenant une jeune femme dans ses bras. Ou plutôt, un vampire arrachant peu à peu la vie d'une victime certainement choisie par hasard. Pourtant, ce n'était pas n'importe quelle victime, et de loin. Evan reconnu rapidement ce style vestimentaire qui la caractérisait tant. Gena Rodwell.

- Jeune femme aux allures enfantines, naïve et pourtant si attachante. Elle était la première à lui avoir réellement adressé la parole lorsqu'il rejoignit la Coalition en tant que fournisseur. Lui qui ne l'avait intégré que pour son propre profit. Il trouva en Gena une réelle raison d'en faire partie. Et cette jeune femme était à présent en danger de mort, sous ses yeux. Il se devait de la sauver par tous les moyens, que sa propre vie soit en péril ou non. Et qu'importait après tout. Il visa rapidement le crâne du vampire avec son arme, lui indiqua sa présence juste avant de tirer. Provoquant d'abord un bruit sourd, puis une explosion lorsque la balle atterrit dans la tempe du buveurs de sang. Et cette explosion, qu'avait-elle fait ? Oh, seulement les effets attendus. Elle avait littéralement créée un trou dans la tête de ce pauvre vampire ayant ainsi supprimé une bonne partie de son visage. Mais Evan ne s'arrêta pas là. Comme pour calmer la rage dont il était victime -il s'était attaqué à Gena après tout- il s'avança, et continua encore à tirer, en avançant. A chaque pas, une nouvelles balles dans son crâne, dans son épaule, dans son bras, dans son flanc, dans sa jambe. Et il continua, même lorsqu'il se retrouva à terre. Le visage d'Evan était pourtant neutre, même s'il était barré par air sévère. Le monstre au sol, Gena à côté.

- Il reprit enfin ses esprits en apercevant ce corps frêle sur le sol. Il s'agenouilla brusquement à côté d'elle et la prit dans ses bras, prononçant son prénom à plusieurs reprise d'un ton inquiet. La pauvre était couverte de sang, et pas seulement à cause de son attaque. Aussi et surtout par la faute de « l'explosion de vampire ». Evan continuait à l'appeler, en la secouant très légèrement. Il fallait simplement attendre qu'elle reprenne ses esprits, mais même en sachant cela, l'inquiétude était toujours présente. Il l'installa un peu mieux, la tenant à l'aide d'un bras, la rapprochant un peu de lui. Tandis que de sa main libre et caressa son visage en tentant d'essuyer les quelques gouttes de sang s'étant installées sur son visage. Un visage enfantin perlé d'hémoglobine. Voilà un tableau quelque peu paradoxale. Et pourtant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Au plus noir de la nuit ♫ [ pv Gena ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au plus noir de la nuit ♫ [ pv Gena ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coalition :: Souvenirs :: Archives :: Rps clos :: Chapitre Premier :: Rps Ville-
Sauter vers: