AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retenir son souffle. [PV Noctis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maria Angeles
Pro-Vampire
avatar

Messages : 160
Messages rp : 32
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Au milieu des rêves

Identification
Âge: 19 ans
Statut: Humaine, Pro-vampire
Relations:

MessageSujet: Retenir son souffle. [PV Noctis]   Mer 26 Jan - 21:21

« Une Disparition »

La soirée était plutôt bien avancée, les rues étaient quelques peu déserte et les bars pleins. Je revenais du Blood Suck, alors autant dire que j'étais plutôt bien habillée. Une robe moulante noire, des chaussures à hauts talons tout aussi sombres. Autant dire que ma tenue attirait les regards. Un simple manteau pour la dissimuler, le bruit de mes talons faisaient tourné les têtes des fumeurs devant les boîtes de nuit, café et autres établissement d'animation nocturne. Mais, cette tenue à la fois élégante et osée qui passait pourtant inaperçu au Blood Suck, n'était pas ce qui choquait le plus les gens. Ce n'était rien à côté de ma longue chevelure rose flamboyant qui ondulait dans mon dos. Mais, aujourd'hui, j'étais plus qu'habituée à tout ces regards interloqués et interrogateur. J'avais appris à les ignorer royalement. Je rentrais chez moi, très fatiguée par le travail. Servir des vampires pendant la moitié d'une soirée n'était pas de tout repos, surtout si les vampires en question n'attendent qu'un moment de faiblesse pour me sauter au cou. Des fois, je me demandais si je serais encore en vie si je n'avais pas rencontré Amélia. J'étais sous sa protection, et quand je voyais les regards avides des vampires, je me demandais ce que je serais devenue sans cette protection. Mon sang … Pourquoi était-il si enivrant pour les vampires ? Pourquoi il les rendait tous fous ? Pour le moment, je restais sur la supposition que ce serait à cause de mon père mordu. Mais qu'est-ce que je maudissais ce sang. Il était plus qu'un handicap, surtout avec les actions que je faisais pour soutenir la cause vampirique. Je risquais ma vie rien qu'en apparaissant dans un lieu rempli de vampires. Mais c'était mon choix.

J'étais presque arrivée dans la rue où se trouvait mon immeuble. Mais en passant machinalement ma main dans ma poche, je me rendis compte que mon portable ne s'y trouvait plus. Je fus prise d'un excès de panique et je fouillai toutes mes poches et je vidai mon sac en entier, pas moyen de le retrouver. Peut-être était-il tombé ? Je me mis à reprendre le chemin inverse, ne faisant pas attention au regards des gens qui m'avaient déjà vu passer. Avec mes problèmes financiers et mon petit salaire de serveuse, je ne pourrais pas m'en racheter un avant un bon bout de temps. Et il était impensable que je prenne un travail en plus à mi-temps, car mes actions de Pro-vampire m'empêchaient d'avoir le temps et la force nécessaire pour cela. J'étais paniquée, marchant de plus en plus vite. Je finis par me poser contre un mur, poussant un long soupir. Je n'avais même pas fait la moitié du chemin que je désespérais déjà. La fatigue me hantait et je n'avais qu'une envi, me retrouver dans mon lit. Je restai là, essayant de me souvenir de quand je l'avais eu en main pour la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Arcium
Originel
avatar

Messages : 35
Messages rp : 17
Date d'inscription : 30/07/2010

Identification
Âge: 1523 ans
Statut: Traitre reconnu
Relations:

MessageSujet: Re: Retenir son souffle. [PV Noctis]   Sam 29 Jan - 20:08

Une nuit comme tant d'autres , remplie de prédateurs humains , lycan ou même de mes semblables dans cette ville très particulière a mon gout. Je n'avais pas trouvé ce petit quelque chose dans le monde et voilà pourquoi j'étais revenu , certains en étaient heureux, d'autres craignaient mon retour et plein d'autres haïssaient la peine idée de me savoir parmi eux. Je n'avais encore commis aucun acte répréhensible envers les miens et je n'avais pas l'intention sauf si l'on me chercherait , mais avec une certaine subtilité et un amusement assez audacieux j'arrivais à refaire parler de moi et me faire aimer et même aider par certains de mes confrères. Je n'étais pas une menace vue la façon dont je me comportais en ville et avec les autres chefs du clan d'Amélia en gardant certaines distances , mais Amélia me connaissait bien pour savoir qu'il ne fallait pas jouer le chasseur sur mon territoire sous peine de se voir cuir au soleil le lendemain.

J'avais pris une soirée de repos , bosser dans la boite de nuit et en même temps arriver à faire coexister trois races c'était pas de la tarte , mais je réussissais plutôt bien car j'avais ma petite idée en tête et mon petit plan qui se construisait doucement mais surement avec mon génie très calculateur. Je me promenais en ville tenue normale costard tout ce qui à de plus banal pour quelqu'un de chic on va dire sans me la péter. Être sur le territoire d'Amélia me conférait une certaine confiance dans le fait que je retrouvais mes traces dans ce qui fut la ville que j'avais gardé pour elle. La ville la nuit était différente de la journée, les boites de nuits , les night clubs, bars et autre jouvences de cette ville reflétaient vraiment la vie après le couché du soleil. Personne ne pouvait décrire l'ambiance de la ville dans les autres pays et c'était bien pour cela que on nous surnommait le petit ibiza pour l'ambiance hypnotique que conférait ce lieu de villégiature idyllique , pourtant si les humains savaient la vérité ils changeraient vite d'opinion enfin cela conférait un certain pouvoir aux vampires mais aussi une force à la coalition et aux lycans.

Tout en me promenant je tombai sur un de ces nouveaux appareils mobiles de communication que des humains avaient inventé , malgré leur faiblesse ils avaient plus d'ingéniosité que la plupart des vampires et voilà ce qui m'intéressait en eux. Je posai un regard furtif autour de moi pour savoir si la personne le cherchait mais rien , je me dis qu'en marchant dans une certaine logique de prédateur je pourrais retrouver sa trace. Je humai le doux parfum qui s'échappait de cet appareil froid et sans vie pour avancer prudemment mais amusé vers la propriétaire rien qu'a sentir l'odeur du parfum. Il ne me fallut pas moins de dix minutes pour trouver ma cible posée pensive contre un mur sans doute à la recherche de cette chose. Je m'avançai d'un pas rapide mais tout aussi silencieux de mon espèce pour me retrouver à moins d'un mètre d'elle et de lui tendre son portable de ma main droite le tenant par le bout.


-Je crois que ceci vous appartient....vous l'avez fait tomber non loin d'un bar sans doute par inadvertance...cela arrive..

Je la regardai cette jeune femme avec sa robe simple mais très séduisante rehaussée par de magnifiques chaussures à talons qui lui donnaient un charme divinement dangereux car une femme comme elle trainait ainsi dans le coin , c'est qu'il y avait anguille sous roche. Je paraissais impassible et très calme comme si c'était naturel de faire ce que je faisais. Je n'avais aucune idée en tête pour une fois que j'étais calme à me promener dans cette ville depuis bien longtemps. Je sentais malgré tout plusieurs odeurs de vampire qui l'avait frôlé ou était simplement venu sur elle de par leur présence dans la même pièce qu'elle, sans doute travaillait-elle pour eux qui sait , mais je ne cherchais pas à en deviner plus ou a chercher le moindre indice sur elle cela aurait parut suspect de ma part et mal-avisé de ma part.

-Faites attention la prochaine fois..Ce modèle vaut pas mal d'argent..bien que obsolète...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Angeles
Pro-Vampire
avatar

Messages : 160
Messages rp : 32
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Au milieu des rêves

Identification
Âge: 19 ans
Statut: Humaine, Pro-vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Retenir son souffle. [PV Noctis]   Dim 30 Jan - 16:25

« Question. »

Je regardais fixement l'homme qui me tendait mon portable. Au départ, j'étais emplie d'une profonde joie et de soulagement d'avoir retrouvé ce précieux objet qui m'est toujours utile. Déjà que ces derniers temps, j'avais du mal à tenir les deux bouts, je ne voulais pas me mettre une charge de plus sur le dos. Puis, je me rendis compte que quelque chose clochait. Comment cet homme pouvait-il savoir que ce portable, qui semblait avoir trouvé dans la rue, soit à moi ? S'il y avait une photo de moi dedans, ça aurait été facile, peu de gens possède une chevelure rose comme la mienne, mais il n'y avait aucune photo moi dans cet appareil. Étrange et à la fois effrayant, il fallait l'avouer. Mais il m'était arrivé tellement de chose incroyable ces derniers temps, que cela semblait être une simple routine. J'optai pour la politesse.

« Merci beaucoup monsieur. Je le cherchais partout, merci; vraiment. »

Je pris l'appareil et le rangeai convenablement dans mon sac. Ensuite, je relevai la tête, affichant un grand sourire reconnaissant, mais mes yeux qui le pénétraient de manière trop intense, trahissaient les questions qui se bousculaient dans ma tête. L'homme était beau, d'une froide beauté qui alliait le teint pâle et l'aura enjôleuse qui mettait très familière. Je reconnaissais bien là un être inhumain, et je penchai vers l'option vampire. Mais, avec les évènements qui s'étaient passés ces derniers jours, me ramenant un ennemi en plus, et de taille, au sein de la coalition, je devais redoublé de prudence, et encore moins montrer que je participais au actions pour la cohabitation des vampires avec le humains. Ne connaissant pas très bien ces nouveaux ennemis, je ne pouvais plus affirmer qu'un individu révélant quelque chose de surnaturel soit forcément un vampire. J'espérais, tout simplement, qu'il en soit un. Je courrais moins le risque de me mettre en danger ainsi. Enfin … Cela restait à prouver. Était-ce plus dangereux pour moi de me retrouver face à un loup ou à un membre de la Coalition, ou alors un vampire qui était attiré par mon sang. Alala … ce sang. Il était mon fléau et mon plus grand obstacle pour poursuivre mon combat vers la paix. Car il m'empêchait de pouvoir être aux côté de ce que je défendais, les vampires. Pourquoi mon père devait-il être un vampire ? Pourquoi dans mon sang d'humain devait couler un peu de sang vampirique ? Cela me handicapais, rendant mon sang bien plus attirant que celui des autres humains. Je les voyais, tous, le regard avide posé sur moi. Les Originels avaient bien plus de facilité à contrôler cette appel, même si la retenu était quand même difficile. D'après Amélia, cela serait du à l'âge plus avancé des Originels. Quant aux mordus, j'avais tout intérêt à les éviter, en l'absence de mes protecteurs Originels, ils 'hésiteraient pas à me sauter dessus. Ce qui rendait des vampires bien plus dangereux pour moi que mes autres ennemis de la Coalition. Et moi, folle que j'étais, j'étais encore prête à les protéger. Je sortis enfin de mes pensées et mon sourire s'effaça.

« C'est étrange … Comment avez-vous pu savoir que ce portable m'appartenait juste en me regardant ? Vous n'avez pas pu le voir tomber de ma poche … Posséderez-vous un don ? Un don … Inhumain. Ou peut-être n'êtes vous tout simplement pas humain. »

Je souris d'un sourire charmeur, me mettant dans une position plus droite, ne m'appuyant plus contre le mur.

« Si c'est le cas … Je penses que vous êtes un vampire. Et si je ne me trompes toujours pas … Vous n'avez rien à craindre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Arcium
Originel
avatar

Messages : 35
Messages rp : 17
Date d'inscription : 30/07/2010

Identification
Âge: 1523 ans
Statut: Traitre reconnu
Relations:

MessageSujet: Re: Retenir son souffle. [PV Noctis]   Dim 30 Jan - 16:56

Cette jeune femme était penchée entre la joie et le doute , ravie d'avoir retrouvé son portable grâce à moi ce qui prouvait qu'elle ne devait pas avoir beaucoup d'argent malgré le fait qu'elle travaillait pour des vampires du clan d'Amélia enfin ce que je supposais. En même temps, elle était méfiante sur la personne qu'elle avait en face d'elle ce qui décrocha un doux sourire d'amusement , certains humains n'avaient pas eu vent de ma présence sinon je pense que cela les aurait terrifié. Cependant je ne pouvais pas m'empêcher de regarder cette jeune femme pleine d'insouciance de travailler de bonne volonté pour des vampires , encore des originels pouvaient être corrects mais les mordus n'étaient que des êtes impures durs à contrôler de par leur soif de sang. Les tenir pouvaient être simple pour un Originel mais livrés à eux même c'était autre chose. Voilà pourquoi j'essayais de trouver une solution à cette soif de sang qui nous contraignait à devoir nous nourrir de gibier humain.

-Il n'y a pas de problème faites juste plus attention la prochaine fois les rues peuvent être dangereuses ici....

Elle avait deviné plus ou moins qui j'étais enfin mon appartenance , c'était pas dur je l'avais indirectement dirigé dans cette voie , j'aurais pu agir comme tout être humain , mais j'adorais m'amuser avec les gens voir de quoi ils seraient capable, leurs capacités. Elle semblait ne pas avoir peur des vampires ce qui confirmait toutes mes pensées , cette humaine sans doute pro vampire jouait avec le feu de rester en leur compagnie quelque soit le vampire. Un jour ou l'autre elle serait prise pour cible d'un mordu ou un originel pris d'une crise d'identité et la elle serait le gibier. Quel dommage une peau si soyeuse a première vue , un parfum si enivrant et une odeur si douce ne pouvait pas devenir si putride et immortel cela devait faire son temps en tant qu'humaine. Mon regard très impassible et calme se posait sur la jeune femme avant de se détourner vers la rue sans paraitre suspect et je commençai à reprendre mon chemin en passant à côté d'elle.

-Il y a des choses qu'il vaut mieux des fois ne pas dire en public...cela peut être dangereux pour une humaine...vous devriez rentrer demoiselle les mordus sont de sortie cette nuit et ils ont l'air intenables....c'est un manque de respect de leur part je trouve envers notre race...

Je lui montrait du regard plusieurs mordus en train de tourner autour de plusieurs jeunes femmes humaines tout en me regardant du coin du regard car ils se méfiaient de moi. Mon regard se posa une dernière fois vers l'humaine avant de reprendre ma marche très posée et calme vers une direction inconnue , si elle voulait rester la c'était son choix si elle voulait marcher en ma compagnie jusqu'à son lieu de résidence et ainsi éviter les mordus, c'était à elle de décider. J'aimais marcher sans crainte dans la ville et aucun mordu n'oseraient venir m'importuner et encore moins la personne qui m'accompagnerait , elle pourrait se servir de ma protection pour rentrer chez elle .

-Je peux vous escorter jusque chez vous si vous voulez...après quoi je vous laisserais et je continuerais mon chemin...enfin sauf si vous voulez rester ici...peut être répondrai-je a vos questions qui fulminent dans votre cerveau demoiselle..

Un petit sourire malicieux s'afficha sur mon visage mais de la rien ne me venait en tête car à part avoir un peu de compagnie ainsi je n'avais aucune autre idée en tête , marcher tout simplement ainsi avec quelqu'un avait quelque chose de reposant pour moi et me changeait les idées de mes folles journées et nuits de boulot pour la boite et mon petit clan qui grandissait. Je marchais sous les lumières tout en étant bien calme attendant de voir si elle allait me rejoindre ou non , j'étais assez amusé de jouer les protecteurs pour une humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Angeles
Pro-Vampire
avatar

Messages : 160
Messages rp : 32
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Au milieu des rêves

Identification
Âge: 19 ans
Statut: Humaine, Pro-vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Retenir son souffle. [PV Noctis]   Mer 2 Fév - 21:35

« Entrer dans le Jeu. »

Peur ? Un sentiment qui précédait souvent la folie. Inconnue ? Non je ne pense pas. Elle se présente sur tellement de diverses formes chez les êtres vivants, que tous, même s'ils n'ont pas pu l'identifier, a vécu la peur. Ça, j'en suis certaine. Je regardais l'homme fixement. Décidément, les vampires possédaient tous cette beauté qui déclinait les autres alentours. De quoi faire complexer, c'était sur. Et encore maintenant, malgré mes fréquentations, je ne m'étais toujours pas habituée à cette inéluctable beauté. Je souris gentiment au vampire, assez touchée par son attention. J'avais beau toujours jouer la forte, je me faisais toujours aider. C'était assez frustrant, mais comment refuser. Surtout quand on sait que nous sommes bien plus vulnérable que les autres sur cet échiquier géant où se confronte les trois races. Ma main passa furtivement dans mes cheveux, replaçant une mèche rose derrière mon oreille. Mon regard passa vers les alentours, il était vrai que l'heure n'était pas la plus sûre. Les vampires étaient tous en chasse.

Il se mit à avancer sans attendre ma réponse. Après un instant d'hésitation, mon regard se posa sur le groupe de vampires qui essayait de charmer des jeunes femmes, puis sur le dos de l'homme et ses cheveux noirs de jais qui s'éloignait. Je me hâtai de le rejoindre. Arrivée à sa hauteur, je souris timidement.

« Merci. C'est … gentil. »

Je marchais à ses côtés, éprouvant cependant des difficultés à rester à sa hauteur. Mes pas étaient rapides et irréguliers, ce qui s'entendait avec le bruit de mes talons.

« En fait, j'ai oublié de me présenter. Je m'appelle Maria. Maria Angeles. Et vous ? »

Mon sourire s'élargit. Mon regard azur se plongea dans le sien, il en ressortait une bienveillance totale accompagné par de la gratitude. Je trouvais que les autres étaient bien trop gentil avec moi. Je ne méritais pas tout cela, ni même les chances qui me tombent dessus comme un flot, sans jamais s'arrêter. De un, mon mobile retrouvé par un vampire, un humain l'aurait surement gardé, ou aurait eu plus de mal à me retrouver en tant que propriétaire. De plus, à cette heure, avec le contretemps, j'aurais bien pu me faire agresser, mais ce ne fut pas le cas. Tout comme l'homme ne semblait pas me vouloir de mal. Je me demandais si c'était parce que j'étais naïve et que je n'aimais pas faire du mal que le bien régnait autour de moi. C'est vrai que faire confiance ainsi à un inconnu était, disons, complètement fou. Mais j'étais folle, et le pire, c'est que je l'assumais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Arcium
Originel
avatar

Messages : 35
Messages rp : 17
Date d'inscription : 30/07/2010

Identification
Âge: 1523 ans
Statut: Traitre reconnu
Relations:

MessageSujet: Re: Retenir son souffle. [PV Noctis]   Jeu 3 Fév - 19:24

La jeune femme me rejoignit quelques secondes plus tard , ralentissant le rythme de mes pas pour être à celui de l'humaine je la laissais ainsi garder son souffle. Je n'avais pas l'habitude de marcher si lentement étant une pile j'avais souvent besoin de canaliser mon énergie dans mes affaires ou par des loisirs. Elle était légèrement gênée je ne comprenais pas pourquoi , peut être parce que j'avais agis différemment des autres vampires ou humains. Je n'y voyais pas l'intérêt de m'en prendre à une humaine même pour boire son sang j'essayais de me distinguer des autres à ne plus être un animal et savoir maitriser ma faim. Pour beaucoup de vampires c'était impossible pour eux c'était renier une partie d'eux , pour ma part c'était plus comme une sorte d'évolution et d'adaptation pour justement en être plus fort et me rapprocher des humains lambda. La jeune femme se présentât et essaya de savoir comment je pouvais bien me nommer , présentant qu'elle travaillait pour les vampires du clan d'Amélia , les échos sur moi ne devaient pas être positif , enfin je m'y étais adapté et je préférais nier cela. Un petit sourire en coin de sympathie envers elle avant de la fixer un instant puis je regardai de nouveau en face de moi tout en lui parlant.

-Hooo ça dépend de comment vous avez entendu parler de moi...certains m'appellent le traitre..d'autres préfèrent ne pas me connaitre.... Ceux de l'age d'Amélia..ou me connaissant bien de par le passé préfèrent encore m'appeler par mon nom...je me nomme Noctis....Arcium Noctis...

J'avais dis cela sur un ton simple sans a priori comme si je m'en foutais de la réaction qu'elle allait avoir si elle avait eu vent de mon existence de par les vampires très très âgés. Je continuais à marcher sans montrer le moindre signe ou même comportement d'agressivité ou de danger. C'est comme si elle se baladait avec un de ses amis juste pour discuter sans autre raison , moi j'aimais assez bien la compagnie. Cependant je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir un sourire rien qu'en imaginant toutes les choses que l'ont avait pu cracher sur moi pour me salir et me donner une très mauvaise réputation envers les autres vampires de cette ville.

-Je me doute que si vous savez qui je suis, vous avez écouté tous les ragots...*rire* Les vampires sont comme les humains...dès que quelques chose ne leur plait pas ou ne suit pas leur idéologie de groupe vous êtes un paria ...un traitre...je me doute que vous bossez pour le clan d'Amélia... Ne vous inquiétez pas, vous ne risquez rien..

Je ne lui ferais aucun mal je n'y voyais pas l'utilité et je lui faisais comprendre ,quelque soit son avis sur moi , si elle voulait apprendre quelques trucs je lui répondrais vu que je lui avais proposé de répondre à ses questions. Je détournai mon regard vers elle quelques secondes avant de regarder de nouveau devant en marchant encore au même rythme que celle-ci. La nuit était calme la rue que l'on empruntait n'était pas bondée, les seuls vampires ou mordus que l'on croisait étaient ceux du clan d'Amélia et ils préféraient ne pas m'approcher sachant ma force et de quoi j'étais capable.

-Et vous, que fait une si charmante humaine pour bosser dans un univers de vampire... Ce serait malheureux que des crocs se perdent sur un si beau corps...gardez votre humanité à tous prix... C'est ce que les vampires veulent vous voler..par jalousie et non par faim...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Angeles
Pro-Vampire
avatar

Messages : 160
Messages rp : 32
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Au milieu des rêves

Identification
Âge: 19 ans
Statut: Humaine, Pro-vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Retenir son souffle. [PV Noctis]   Mer 9 Fév - 20:49

"Réflexion où le savoir se détruit."

Je m'arrêtais sous son nom. Je restais immobile. Bien entendu j'avais entendu parlé de lui, dès ma première rencontre avec Amélia. Je sentis mon coeur battre. A vrai dire, on m'avait simplement dit que c'était un traitre, je ne savais rien de plus. Etait-il dangereux ? Allais-je me faire mordre ? Mon coeur accéléra sa cadence. Noctis Arcium, oui ce nom ne mettait vraiment pas inconnu. Mais le plus étrange, c'est que je ne l'imaginais vraiment pas comme ça. Je mettais faite une image de vampire sanguinaire qui sautait sur ses proies. Et pourtant … Même avec une proie comme moi, il n'avait rien fait. Je le dévisageais, la terreur se lisait sur mon visage, et mes lèvres s'étaient naturellement entrouvertes. Je m'avançai pour revenir un peu à sa hauteur, mes yeux toujours fixés sur sa silhouette. La marche continuait dans sa cadence monotone, comme si elle n'avait jamais été interrompue. Je fus parcourue par un long frisson en le regardant. Mes yeux se baissèrent alors, j'avais peur. Non, en réalité, j'avais moins peur que je ne le croyais. Cet homme, quel qui soit, n'émanait aucune hostilité à mon égard. Et ça me gênait de ne pas réussir à le craindre.

« Noctis … Je … C'est vrai que ... Vous n'avez pas très bonne réputation."

J'avais l'impression de me retrouver en lui, moi qui avait toujours était traitée de folle parce que j'aspirai de paix et d'égalité. Je me sentais étrange. Je ne l'imaginais pas du tout comme ça. J'en revenais à ressentir une sorte de remords d'avoir eu une si mauvaise estime de lui. Mais, je me repris très vite. Je me souvenais de ce ton dur et froid qu'avait eu Amélia en abordant le sujet de Noctis Arcieum, celui qui avait trahi sa race. Je ne savais pas exactement ce qu'il avait fait, mais j'avais nourrit un certain mépris envers lui. Je ne comprenais plus.

Mon coeur accéléra. J'avais peur de sa réaction, ce n'était peut-être pas très gentille de ma part de dire ça à quelqu'un qui s'est proposé pour me raccompagner. Nous arrivâmes devant mon immeuble, je m'arrêtai. Je lui souris gentiment et inclinai légèrement la tête.

"Merci de m'avoir raccompagné. Mais j'aimerais savoir une chose. Qu'avez-vous fait ? Pourquoi avait vu trahi votre race ? "

Mon regard se durcit. Mon sourire s'effaça. Je plongeai mon regard dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis Arcium
Originel
avatar

Messages : 35
Messages rp : 17
Date d'inscription : 30/07/2010

Identification
Âge: 1523 ans
Statut: Traitre reconnu
Relations:

MessageSujet: Re: Retenir son souffle. [PV Noctis]   Mer 9 Fév - 23:29

J'avais ressenti cette crainte qu'elle déniait montrer envers moi de par le fait de savoir qui j'étais , je n'avais vraiment pas l'envie de commencer à me justifier. Je continuais ma marche dans la direction que celle-ci semblait désigner sans le montrer , la jeune femme semblait à la fois troublée et méfiante. Je ne voulais pas et je ne voyais pas l'utilité d'être agressif envers elle , tant qu'elle ne me porterait pas préjudice ou qu'elle n'essayerait pas de me tuer je la laisserais tranquille. On arriva un peu plus tard dans une marche silencieuse à son immeuble , c'était donc ici qu'elle habitait , un endroit quelque peu sommaire , mais au vu des moyens quelques peu modeste de la jeune femme , elle ne pouvait guère se payer mieux. J'allais alors la laisser pour retourner chez moi lorsqu'elle me posa une question fortement indiscrète qui décrocha un long soupir dans ma gorge. Mon regard se tourna légèrement vers elle avec un petit sourire agacé. Je me postai alors devant elle la fixant pendant un instant essayant de comprendre sa curiosité humaine envers ma tromperie.

-....Hé bien...disons que nous avions des divergences d'opinion...Amélia et moi...cela fait très très longtemps que l'on se connait... J'ai été son meilleur guerrier pendant longtemps...mais la trahison est venue de certains des siens...j'ai ensuite ouvert les yeux... Amélia s'enfonce a vouloir garder la main mise sur les vampires....pourquoi n'aurions nous pas le droit de vivre parmi les humains et d'évoluer aussi...de ne plus être esclaves de notre pulsion de prédateur...il y a moyen de contrôler notre soif..mais Amélia y est opposée..moi non je veux changer cela....et cela ne lui a pas plus...j'ai dû tuer beaucoup de ses hommes quand on a été en désaccord...mais j'ai perdu aussi quelque chose d'inestimable...désolé mais je n'entrerai pas plus dans les détails...

Je lui fis un petit sourire avant de me retourner j'étais vague sur tout comme ci je ne voulais plus me mêler des affaires d'Amélia de continuer dans mon coin , Amélia avait beau avoir le soutien de la plupart des vampires de la ville , j'avais le soutien des vampires du reste du monde , mais les chef étaient ici et ils en avaient peur. Mais bon je ne voulais en rien la faire douter d'Amélia , j'étais resté neutre dans ma phrase montrant que aussi bien moi que Amélia et d'autres vampires avions commis des erreurs par divergence. Mais de la à s'opposer au chef vampire , il fallait oser et j'avais risqué , bien que j'avais perdu mon statut et été renié j'avais gagné plus en pouvoir et en charisme avec le temps. J'espérais juste que la jeune femme ne verrait pas en moi quelqu'un de mauvais au première abord , je ne voulais en rien avoir à lui demander quoi que se soit juste qu'elle réfléchisse avec son instinct d'humaine sur le fait que si les vampire devenaient moins agressifs les humains risqueraient moins d'être du gibier.

-Bon je ne vais pas vous importuner plus longtemps...ce fut un plaisir et une satisfaction de vous accompagner demoiselle..prenez soin de vous..

Je la saluai me penchant légèrement vers l'avant pour la remercier de sa compagnie quelque peut courte mais plaisante , je la laissais ainsi partir si elle le désirait et je la laisserais , mais de la à aborder certains sujets ainsi c'était un peu blessant envers moi. De plus je ne voulais pas lui attirer des ennuis car me voir trainer avec elle lui vaudrait sûrement une petite discussion avec des hauts vampires si ce n'est pas Amélia elle même . Enfin j'avais l'habitude que l'on crache sur ma réputation juste pour ce qui s'était passé il y a des années, maintenant j'avais appris à vivre avec tout cela et à en faire ma force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Angeles
Pro-Vampire
avatar

Messages : 160
Messages rp : 32
Date d'inscription : 22/07/2010
Age : 22
Localisation : Au milieu des rêves

Identification
Âge: 19 ans
Statut: Humaine, Pro-vampire
Relations:

MessageSujet: Re: Retenir son souffle. [PV Noctis]   Mer 23 Fév - 22:24

« Doutes et songes sont des notions abstraites, et pourtant, il n'y a rien de plus concret. »

Ses mots s'entrechoquaient dans ma tête. Que répondre face à telle révélation. Le calme et la désinvolture de cet homme m'intriguait, et je voulais le connaître, je voulais savoir. Savoir pourquoi l'homme que j'haissais fictivement, je n'arrivais pas à le haïr une fois rencontré. Je voulais comprendre les choses que j'ignorais. Moi, je défendais le fait que les vampires peuvent cohabiter avec les humains, malgré le danger que cela représenter pour un individu possédant mon sang. Je savais que les vampires n'étaient pas des prédateurs, et plus j'avançais, plus ma thèse se renforçait. Je voulais que nous soyons tous heureux, vampires comme humains, et même loups, malgré qu'ils ont choisi le camp opposé au mien. Mais les mots qui restaient persistante dans ma tête, comme un appel, une issue était celle où il disait qu'il existait un moyen aux vampires pour contrôler leur soif. Je restai bloquer sur cette révélation, n'arrivant pas à envisager que Noctis pouvait me mentir. Je voulais croire, croire que je puisse vivre avec mes amis vampires sans qu'ils soient obliger de se retenir face à mon sang si particulier. C'était égoïste, je voulais que ce moyen existe dans mon propre intérêt, je m'en veux. Mais je désirais tant cela qui n'avait été qu'une utopie jusqu'à cet instant. Alors que Noctis me saluait, et aller se retirer, je me moquais de percevoir qu'il était plutôt gêné et qu'il ne désirait pas parler de ces choses, moi, je le voulais. Et c'était horrible de désirer si égoïstement telle chose, en tout cas, moi je trouvais cela égoïste. J'attrapai sa manche, l'obligeant à rester. Mon visage était transformé par l'espoir d'un tel moyen. Mes yeux bleus le dévisageaient avec intensité. Et ma voix ne fut plus qu'une supplication :

« Non … Ne partez pas. Je … Je … Je veux que les humains et les vampires vivent ensemble, en harmonie et avec tolérance … Mais … Dîtes-moi le moyen. Dîtes le moi s'il vous plaît. Dîtes moi le moyen de vaincre la soif des vampires ... »

Je baissai la tête. Que m'arrivait-il ? Je me comportais comme une égoïste, obligeant un homme à parler de choses difficilement abordable, obligeant un homme à divulguer ses secrets. Moi qui n'aimait pas ça. C'était la première fois depuis bien longtemps, voir même, ma tendre enfance, que je me comportais ainsi. Je ne voulais pas, mais pourtant, il était nécessaire que je sache. Le rouge me monta un peu aux joues, et je baissai la tête pour cacher cette fâcheuse honte.

« Pardon … Pardon de vous interroger ainsi. Mais, c'est que ... »

Je relevai alors la tête, mon regard s'attristant un peu, un petit sourire enjoué pris place sur mes lèvres. Mes yeux toujours plantaient dans les siens.

« Je vais vous révéler un secret. Mon père était un vampire mordu, et ma mère une simple humaine. J'ai hérité tout de même de certains gêne vampirique, comme mes cheveux qui ont rosi, mais surtout, mon sang. Vous devez l'avoir senti, n'est-il pas si enivrant, difficile de résister n'est ce pas ? Sachez qu'il attire bien plus les vampires que la moyenne, voilà la cause de mon éternel tourment, mon fatal handicap … Et pourtant, je veux continuer à défendre l'harmonie et la paix, si utopique soit-elle … Alors … Vous comprenez … J'ai besoin de savoir si un jour, je pourrais être débarrassé de la peur que l'on me morde. Je veux savoir si ce moyen d'étancher votre soif existe. C'est important pour moi. »

Mon regard retrouva de nouveau le sol. Je lui avais dit ce que j'avais sur le cœur en toute honnêteté. Je lui tournai le dos, essayant de cacher le plus possible ma gêne et les doutes que m'avaient transmis Noctis. Et si je me trompais ? Peu importais, je voulais, et je défendrais cette paix, quoiqu'il arrive et qu'importe la vérité révélée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retenir son souffle. [PV Noctis]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retenir son souffle. [PV Noctis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Coalition :: La Ville :: Banlieue-
Sauter vers: